Cinq règles d'or pour l'arrosage de votre jardin en été.

C'est l'autre visage du beau temps, cette préoccupation constante de la façon dont le soleil et les grosses chaleurs vont affecter notre jardin. C'est un fait, l'augmentation des températures demandent d'être bien plus vigilant quant aux besoins d'eau et de fraîcheur de nos plantes.

Précisément pour éviter soit un défaut, soit un excès d'arrosage, mes conseils vous aideront non seulement à garder vos plantes et votre jardin en bonne santé pendant les mois chauds, mais aussi à être vous-même beaucoup plus serein.

Une façon géniale de profiter du beau temps sans pour autant plus de contraintes, et bien évidemment la solution de l'arrosage automatique. Mais, si vous n'avez pas d'arrosage automatique, pas de panique, rien de tel que mes cinq conseils!

Moins d'arrosage, plus en profondeur

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, même en été, il est déconseillé de trop arroser. Bien évidemment nous devons tenir compte des particularités de chaque plante. Dans le cas des plates-bandes, il est conseillé de les arroser deux à trois fois par semaine mais en augmentant la quantité d'eau. De cette façon, nous aiderons les plantes à atténuer les conséquences des fortes chaleurs, et à les contrer en tirant leurs propres réserves d'eau.

Choisissez soigneusement le moment de l'arrosage

Au lever ou au coucher du soleil sont les deux meilleurs moments pour arroser, que ce soit des plantes ou la pelouse. La raison n'est pas principalement que la lumière du soleil peut les brûler mais, fondamentalement, avoir un sol à plus basse température aide à maintenir l'humidité et retarde l'évaporation de l'eau du sol. Un moyen idéal pour prolonger l'humidité de nos plantes.

Ne mouillez pas les feuilles

Bien que nous ayons tendance à arroser les plantes par dessus, la vérité est que cette pratique n'aide pas nos plantes, et encore moins pendant les mois d'été. Les feuilles mouillées ont tendance à tomber malade ou, en cas de soleil, à brûler.

L'eau en quantités correctes

Fuyons l'idée qu'engorger nos plantes soit acceptable pour garantir leur pleine santé. Chaque plante a ses besoins en eau, et nous devons absoluement prendre en considération ce paramètre. Bien sûr: il faut tenir compte du fait que l'eau est absorbée, et donc attendre un peu avant de ré-arroser. Dans le cas du gazon, il est essentiel d'éviter l'engorgement, car l'eau ne fait alors rien de plus que de réduire la quantité d'air aux racines (et, par conséquent, l'eau étouffe le gazon qui se retrouve sans oxygène).

Maintenir une humidité constante

Dans la suite logique de mon conseil précédent, nous aiderons les plantes à maintenir une humidité constante au sol. Evidemment, l'humidité controlée lutte contre la déshydratation, mais gardons à l'esprit que trop d'humidité peut ralentir la croissance (les racines ont besoin d'une certaine sécheresse pour se développer.).

Enfin, un dernier détail qui ne concerne pas tant l'arrosage idéal pour nos plantes, mais surtout qui nous rappelle l'importance de prendre soin de notre planète : rappelez-vous que l'eau est une denrée précieuse sur terre, et que nous devons l'utiliser avec respect et économie.

Profitez de Votre Jardin, Sans en Subir les Contraintes

Profitez sans hésiter du savoir-faire d'un professionnel diplômé